FANDOM


Brice Hortefeux
Etat-Civil
Nom de la Rochesapin
Prénoms Jean Charles Edouard
Nationalité Frôceuse
Age 59 ans
Situation Maritale Marié
Enfants Deux garçons et deux filles
Religion Catholique
Signe astrologique Capricorne
Activités politiques
Tendance Démocrate-chrétien
Parti Sans étiquette
Fonction actuelle Membre du Conseil de la République
Autres
Profession Haut Fonctionnaire, Colonel réserviste de l'armée de terre française
Activités Rédacteur en chef du quotidien Le Dominical
Lieu de Résidence
Région de Résidence Est
Ville de Résidence Casarastra

Jean de la Rochesapin, né le 31 décembre 1950 à Boulogne en Vendée, est un homme politique français puis frôceux.

Enfance et vie professionnelle Modifier

Jean de la Rochesapin naît le 31 décembre 1950 à Montaigu en Vendée, département de l'Ouest de la France. Il est élevé pat ses parents dans une tradition conservatrice, sa mère, plusieurs fois députée de Vendée, étant profondément gaulliste, dès l'âge de 15 ans, il l'accompagne aux réunions politiques auxquelles elle participe. Son père, colonel dans l'armée de terre durant la seconde guerre mondiale, est un royaliste convaincu et milite, dans son département qui a un passé anti-républicain, pour le retour d'une monarchie en France. C'est aux côtés de neuf frères et sœurs qu'il grandit et suit de brillantes études.

Ses parents décident alors de l'envoyer au Lycée Henri IV de Paris où il obtient son baccalauréat littéraire avec mention bien en 1968, année de mobilisation parisienne qu'il combat aux côtés de ses parents. Il s'inscrit alors en classe préparatoire de lettres puis entre à l'École nationale d'administration.

A sa sortie de l'école en 1971, il est nommé sous-préfet de Fontenay-le-Comte en Vendée. Il restera en poste en poste durant cinq ans puis sera nommé préfet de Vendée jusqu'en 1981 où il démissionnera, étant en profond désaccord avec la politique socialiste que François Mitterand, fraichement élu, décide de mettre en place.

C'est à cette date là qu'il décide de s'engager dans la réserve opérationnelle de l'armée de terre française. Il entre ainsi comme Lieutenant-Colonel à l'Hôtel Matignon en tant que Conseiller Militaire auprès du Premier Ministre. Jean de la Rochesapin a également participé à de nombreuses opérations de sécurité intérieure et extérieur notamment en Afrique. Il est encore aujourd'hui Colonel de réserve de l'armée de terre.

En 2008, après une longue carrière politique et militaire, il décide de déménager en Frôce avec sa famille. C'est en 2009 qu'il prend la tête du quotidien Le Dominical, journal d'information politique.

Vie sentimentale Modifier

C'est à l'âge de 20 ans que Jean rencontre Hélène de Montélier, fille d'un riche industriel parisien. Monseigneur Marty, Archevêque de Paris les mariera le 27 juillet 1972. De cette union naitrons quatre enfants : Samuel, Salomée, Maximilien et Jeanne. Le couple habite désormais en Frôce à Etchegorda dans la région Provença.

Vie politique Modifier

En France Modifier

Jean de la Rohesapin s'engage à 31 ans, après sa carrière dans l'administration, en politique aux côtés de son oncle, jeune curé de Paris qui lui enseigne le Dogme et les principes de la chrétienté, auxquels Jean est toujours attaché. Il est alors élu dès le premier tour, étant troisième sur la liste Démocrate-chrétienne, à la Mairie de Paris dans la fin de l'année 1981 (il y siègera comme premier adjoint au Maire jusqu'à son départ de Frôce en 2008).

Cette même année, il accède également à l'Assemblée Nationale en tant que député de Paris, élu avec nombreux de ses collègues démocrate-chrétiens. Il suit ainsi les trace de son père et mentor, Edouard de la Rochesapin, qui fut député puis sénateur de Paris. Il s'engage donc dans son travail sans relâche, ne consacrant que peu de temps à ses loisirs et multipliant les visites sur le terrain, aux côtés de ses électeurs. Il est ainsi le premier à organiser des réunions régulières sur son travail de parlementaire à laquelle il convie les électeurs de sa circonscription. Il sera réelu en 1986, 1988, 1993, 1997, 2002 et 2007 jusqu'à sa démission en 2008.

Jean de la Rochesapin est nommé Ministre des Relations avec le Parlement le 18 Mai 1995. Il sera reconduit à ce poste lors du second Gouvernement du Premier Ministre Alain Juppé.

Lors de la composition du Gouvernement du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin le 6 Mai 2002, Jean de la Rochesapin est nommé Ministre de la Jeunesse, de l'Education Nationale et de la Recherche, poste qu'il occupera jusqu'au 30 Mars 2004 où il accède au poste de Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales.

Le 31 Mai 2005, il est nommé Ministre d'État, Ministre de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire, dans le Gouvernement du Premier Ministre Dominique de Villepin qui est par ailleurs un de ses amis. Il quitte son poste lors de l'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, étant en désaccord avec ce dernier.

En Frôce Modifier

Jean de la Rochesapin arrive en Frôce à l'âge de 58 ans. Très vite, il fonde, aux côtés de Jean-Baptiste Marchal et de Tyler Johson le Mouvement de la Droite Libre. Il occupera le poste de Trésorier durant quelques mois puis apparaitra en troisième position sur la liste à l'élection législative de février 2009 où le Mouvement envoie Jean-Baptiste Marchal à l'Assemblée Nationale. Il quittera le mouvement, étant en profond désaccord avec les propositions du candidat Jean-Baptiste Marchal à l'élection présidentielle de mai 2009. Il décide alors de soutenir le candidat Jules Rémond qui accède au second tour face au candidat de la coalition MSR/PSE, Alex Crawford. Jules Rémond s'inclinera finalement face à la gauche.

Jean de la Rochesapin crée ensuite Le Dominical, un hebdomadaire qui paraît chaque dimanche pour analyser l'actualité frôceuse.

En Juin 2009, il fait son entrée au Conseil de la République.

</div>

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard