FANDOM


300px-Rocamadour_fda.jpg

Môrilhac est une commune frôceuse, située dans la région du Coeur-de-Frôce. Ses habitants sont les Môrilhacois.

Cette commune très touristique respire le bonheur de vivre...

GéographieModifier

Hgfhf

Situation géographique de la ville.

Le village de Môrilhac est situé aux coordonnées suivantes:

Latitude: 43° 36' 36.9 Nord Longitude: 3° 43' 36.6 Est

Voir Môrilhac sur la carte du Coeur-de-Frôce: [1] L'altitude de Môrilhac est comprise entre 57m (point le plus bas) et 247m (point culminant). Le village s'étend sur 10,51 km².

HistoireModifier

Les historiens se disputent sur la date du naissance de Môrilhac, certains estimant qu'il est l'un des plus vieux village de Frôce si ce n'est de la région ! Si rien n'est certain, il est en tout cas clair que le village est très ancien.

En effet, Môrilhac possède un pèlerinage très ancien à Saint Fôrmol, dont les reliques sont conservées dans la chapelle principale, au coeur du sanctuaire.

De dimension européenne comme l'atteste le Livre des miracles du XIIe siècle, il perdit en notoriété après le passage iconoclaste de mercenaires protestants en 1562. Une nouvelle fois pillé sous la Révolution, les sanctuaires de Môrilhac furent entièrement restaurés au XIXe siècle, ce qui leur évita une ruine complète.

L'épreuve finale de ce pèlerinage consistait à gravir à genoux les 216 marches conduisant à la cité religieuse (qui comprend 7 églises, et 12 autres que les restaurations du XIXe siècle n'ont pu relever). Enfin parvenus à l'intérieur des sanctuaires après cette ascension, les pèlerins laissaient des ex-voto ou autres objets divers...

L'Église encouragea également ce pèlerinage par l'attribution à perpétuité d'indulgences plénières aux personnes qui recevraient les sacrements de la pénitence et de la communion à Môrilhac.

Qui est Saint Fôrmol ?Modifier

Saint Fôrmol est un saint qui a vécu au IIème siècle, si l'on en croit la tradition qui est venue jusqu'à nous. Il est le fondateur du lieu de culte originel, où il s'était retiré pour prier avec 12 de ses disciples, et ce jusqu'à sa mort.

Il est considéré comme l'un des sept saints fondateurs de la Frôce. Il existe un sanctuaire permanent à Môrilhac à l'emplacement de ses reliques (une dent et deux doigts de pied), où les fidèles se pressent 24h/24.

Il est censé avoir guéri et fait ressusciter de nombreuses personnes. Les gens viennent le prier lorsqu'un de leurs proches est malade. Un village porte son nom.

AdministrationModifier

Le village a connu comme seul maire Lucas Lhardi depuis l'indépendance de la Frôce, en 2007. Auparavant, il fut dirigé par de nombreux maires dont on a oublié le nom...

DémographieModifier

Voici la courbe du nombre d'habitants de la commune depuis 1790: [2] Au dernier recensement, la population serait de 390. (source: INSEEF)

PatrimoineModifier

L'HospitaletModifier

Môrilhac s'est développé autour de l'ancien hôpital Saint Jean qui accueillait les pèlerins au XIIIème siècle. On y découvre un panorama remarquable sur la vallée, le village, la cité religieuse et le château.

A proximité de la chapelle, la "Voie Sainte", qu'empruntaient les pèlerins, conduit à la Grand'Rue de Môrilhac par la Porte du Figuier.

La Grand'Rue Modifier

Autour des sanctuaires, la cité de Môrilhac s'étire à flanc de falaise sur plusieurs paliers. Chaque quartier était fermé par l'une des onze portes fortifiées (il en reste 8 ) destinées à filtrer le flux des pèlerins autant qu'à défendre la ville. La cité conserve encore des vestiges significatifs de ses maisons médiévales. L'Hôtel de Ville (XV° siècle), dans la Rue de la Couronnerie, abrite une tapisserie monumentale de Jean Lurçat .

Les sanctuairesModifier

A mi-rocher, abrités par le surplomb de la falaise, les sanctuaires recelaient leurs trésors et les reliques de Saint Tôgôl. C'est après avoir gravi à genoux les 216 marches du grand escalier que les pèlerins parvenaient au coeur de la cité religieuse, espace fermé où se pressent 7 églises et chapelles. Datés de la fin du XIIème siècle, l'âge d'or du pèlerinage, l'architecture encore romane de cet ensemble imposant a été fortement retouchée au XIXème siècle.

On retiendra notamment dans les sanctuaires la chapelle St Fôrmol, qui renferme une statue de la Vierge Marie (12ème siècle). Devant le portail flamboyant de la chapelle St Fôrmol, le parvis où se rassemblaient les pèlerins, était autrefois couvert de peintures dont il subsiste des vestiges : les miracles de St Fôrmol et sa montée au Ciel avec une cohorte d'anges (2ème siècle).

GastronomieModifier

Môrilhac a donné son nom à un petit fromage à base de lait de chèvre, à pâte fraîche, le Môrilhac. Bénéficiant d'une AOC depuis 1996, il a la forme d'un palet de couleur blanche d'un poids moyen de 35 grammes.


Voir sa photo: [3] Il fait parti des Cabécous.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard